Le succès des organisations repose en grande partie sur le soin accordé à la planification et aux analyses. Dans un monde qui évolue à toute allure et où les données sont générées partout et tout le temps, les organisations doivent absolument comprendre comment tirer autant de connaissances (valeur) que possible de leurs données pour assurer leur succès sur le long terme. Cette approche peut se traduire aussi bien par des opérations toutes simples, par exemple des rapports mensuels indiquant combien de produits votre entreprise a vendu le mois précédent, que par des processus plus complexes, comme des prévisions sur 12 mois visant à guider les allocations budgétaires pour l’année fiscale suivante.  

Dans cet article, nous aborderons un concept particulièrement connu dans le monde de la finance : la planification et l’analyse financières, ou FP&A. Comment cette fonction a-t-elle évolué à l’ère digitale ? Est-il possible d’appliquer la FP&A au-delà de la sphère financière ? Comment les avancées technologiques encouragent-elles la finance à adopter un rôle plus important et plus stratégique ? Enfin, qu’est-ce que la xP&A ?

Comment exploiter toutes les données disponibles

Les outils d’analyse modernes, comme les systèmes ERP (Enterprise Resource Planning) et les CRM (Customer Relationship Management) ne sont pas les seuls à générer des données : c’est aussi le cas de bien d’autres plateformes et applications utilisées par les équipes marketing de votre organisation ou le service d’achat. Ces données peuvent avoir un lien direct ou non avec la finance. Les avantages ne sont pas toujours évidents à première vue. Le volume de données est simplement trop élevé, et par conséquent très difficile à gérer sans les progrès technologiques. D’où l’émergence ces dernières années de nouveaux intitulés de postes et d’une nouvelle terminologie, comme les Data Scientists ou la « Big Data ». En effet, la plupart des organisations sont convaincues que cette pléthore de données ne pourra pas être capitalisée sans l’aide d’une équipe de data scientists chargée de les rationaliser. Pourtant, avec les nouvelles technologies dont nous disposons aujourd’hui, il est possible de générer une valeur ajoutée à partir de ces données sans avoir à embaucher une armée de spécialistes.

De la FP&A à la xP&A

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la planification et l’analyse financières (FP&A) sont l’un des grands piliers de la finance. Bien que la plupart des contrôleurs et des équipes financières continuent à travailler sur des tableurs, les organisations utilisent de plus en plus les solutions modernes pour automatiser, intégrer et transformer leurs processus de planification et de reporting.

L’augmentation des volumes de données et l’automatisation des processus ouvrent de nouvelles possibilités, qui permettent aussi d’affiner les processus de planification, de contrôle et de mise au point dans des domaines autres que la finance. Or, les outils utilisés à cet égard ne se limitent pas strictement à un seul type de donnée et peuvent donc servir à améliorer les informations destinées à d’autres secteurs de l’entreprise. C’est à ce stade que la FP&A cède place à la xP&A.

Le X de xP&A n’est pas une inconnue, mais désigne l’élargissement des capacités de planification, ce qui ouvre des possibilités plus vastes et largement inexploitées pour les organisations, quelle que soit leur taille ou le secteur dans lequelle elles opèrent. Les domaines qui génèrent des données sans savoir comment les exploiter, comme les ventes, les acquisitions, les RH, le marketing et bien d’autres secteurs, peuvent aussi tirer parti de l’amélioration des informations axées sur les données pour prendre de meilleures décisions.

Automatiser, intégrer, transformer

La planification intégrée désigne la consolidation des processus de planification de toute l’organisation grâce à une solution unique. C’est également un composant essentiel de toute stratégie d’automatisation, d’intégration et de transformation. La planification intégrée permet de raccorder en toute fluidité les données planifiées et réelles. Toutefois, peu de personnes ont conscience que ce résultat peut être atteint grâce aux données financières mais aussi aux données non financières, comme nous l’avons décrit plus haut avec la xP&A. Dès lors qu’ils génèrent des données, tous les secteurs de l’entreprise bénéficient d’opportunités pour optimiser la création de valeur.

Une tendance émergente

Les solutions intégrées offrant des technologies modernes deviennent ainsi des outils efficaces pour gérer la planification, l’analyse, la prévision et le contrôle à la fois des données financières et non financières des organisations de toutes les tailles et tous les secteurs. Bien que le concept soit considéré comme relativement nouveau, il faut s’attendre à assister à une généralisation de la xP&A dès lors que les entreprises chercheront à tirer plus de valeur de leurs données.

Retrouvez plus d’articles sur cette nouvelle tendance de la FP&A et découvrez par vous-même comment votre organisation peut tirer profit d’une solution moderne.