La planification intégrée est un processus transversal qui permet de rassembler et coordonner l’ensemble des sous-plans de tous les secteurs d’activités d’une entreprise. En plus de rendre l’entreprise plus transparente, cette approche accentue la pertinence et la qualité des résultats de la planification et renforce l’efficacité de l’organisation toute entière.

La planification classique suit un fonctionnement linéaire et contrôlé : du service financier à la planification des ventes, puis au service commercial en lui-même, plusieurs entités différentes participent au processus de planification. Or, elles forment ainsi des groupes distincts qui appliquent chacun leurs propres processus, généralement déconnectés les uns des autres. Chaque unité opérationnelle crée des plans internes selon ses propres KPI. Dans certains cas, elles utilisent même des systèmes et sources de données complètement différents. Par conséquent, il n’existe aucune source de donnée unique et centralisée.
Dans la mesure où chaque secteur d’activité réalise des plans indépendamment des autres services, on obtient donc plusieurs versions différentes et des cycles de planification à rallonge. Les équipes perdent alors un temps considérable à faire coïncider les chiffres et à en tirer une vision globale.

Un besoin croissant de conciliation

Face à la complexité croissante du marché et à l’intensité de la concurrence, les systèmes de planification décentralisés deviennent de plus en plus problématiques. Aujourd’hui, le grand enjeu du contrôle de gestion consiste à mettre en place une approche coordonnée de toutes les parties impliquées. Après tout, les équipes financières créent des budgets, que les équipes de planification utilisent comme base pour leur travail. De leur côté, les équipes de design identifient les nouvelles tendances et les équipes commerciales s’efforcent de répondre à l’évolution des besoins de leurs clients et partenaires.

Dans la plupart des entreprises, les informations importantes sont souvent cloisonnées et les différentes unités opérationnelles opèrent indépendamment les unes des autres. Par conséquent, les objectifs de croissance ne peuvent être qu’effleurés, tandis que les nouvelles opportunités et les risques potentiels passent inaperçus ou ne sont pas exploités.

Un meilleur alignement sur les objectifs

La planification intégrée assure une meilleure adéquation avec les principaux objectifs de l’entreprise. Elle veille à ce que toutes les entités se coordonnent pour optimiser la rapidité et l’efficacité des processus. Pour cela, il faut établir une excellente planification prévisionnelle, définir clairement les rôles et responsabilités et coordonner les échéanciers.

Par exemple, une stratégie de planification intégrée peut répondre aux objectifs suivants :

  • Planification des catégories en croissance
  • Direction du développement des innovations
  • Utilisation des canaux digitaux
  • Réalisation des objectifs de liquidité
  • Réalisation des bénéfices cibles

Les avantages de la planification intégrée

Contrairement à la planification classique, la planification intégrée présente les avantages suivants :

  • Elle est itérative au lieu d’être linéaire : au lieu d’attendre le passage de relais d’une équipe à l’autre, les différents points de vue des décisionnaires de l’entreprise convergent pour développer et perfectionner le plan en continu.
  • Elle est collaborative au lieu d’être cloisonnée : au lieu d’isoler les différentes parties du plan, des groupes transversaux se rassemblent pour échanger les informations et prendre ensemble les décisions importantes.
  • Le processus est coordonné au lieu d’être incohérent : il n’est plus nécessaire de préparer les chiffres fournis par un groupe pour les transmettre à un autre, car les indicateurs clés basés sur des définitions et une source de données communes sont harmonisés dans tous les groupes de planification.
  • Elle est stratégique au lieu d’être réactionnelle : les plans et les décisions tiennent compte de la situation globale de l’entreprise et soutiennent sa stratégie opérationnelle à moyen et long terme en intégrant des informations provenant de toute l’organisation.

La planification intégrée favorise la participation de tous les secteurs d’activité au modèle et au processus de planification et identifie les leviers et les dépendances de la planification finale. Elle permet aussi d’analyser les scénarios « what if » et de répondre plus rapidement à l’évolution des conditions du marché et des besoins des clients. Enfin, elle favorise la collaboration de toutes les unités opérationnelles en vue d’établir une stratégie en phase avec les objectifs de l’entreprise, tout en tenant compte de manière flexible des nouvelles opportunités et des risques.

Dans notre prochain article, « Les 5 éléments clés d’une bonne planification intégrée », vous découvrirez quels sont les facteurs essentiels au succès de votre processus de planification intégrée.